2020 mai

Les Pays d’Europe sont en face de deux stratégies : d’abord la laïque et incrédule, actuellement bien installée au pouvoir de l’UE ; puis celle des très minoritaires catholiques traditionalistes dans une Église aussi autant socialement minoritaire. Ces deux composantes sociales constituent une unité en forte opposition entre elles mais néanmoins en dialectique à l’intérieur du principe commun de l’Absolu, du Logos des Grecques et du Christianisme. Mais la « stratégie » déferlant des masses abruties appelées « les sots non pensant » risque de devenir la grande gagnante totalitaire dans l’horrible désastre nihiliste planétaire

La dictatoriale on ne peut plus néfaste pensée unique et liquide est l’idéologie d’origine franc-maçonne, onusienne et déracinée : cette immense classe sociale transversale, pseudo-hédoniste incroyante et gnostique, est en train de devenir majoritaire et dominante dans le monde entier. Pendant la métamorphose européenne inaperçue, à partir grosso modo du Traité de Maastricht en1992, des petits […]

L’hérésie moderniste qui continue à déferler toujours plus dans l’Église catholique, même si d’une façon régulièrement intermittente, se rend tout de même complètement hétérodoxe : l’hérésie est éternellement partielle aussi bien dans sa scansion productive que dans les thèmes et par rapport à ses contenus. La toute dernière a été de permettre, sans broncher, l’interférence inouïe de l’horrible étatisme – aussi bien in Chine qu’en Italie – dans le pouvoir exclusif de la gestion ecclésiale et dans sa liturgie. Toujours, on le sait, intangibles !

Le saint anglais Thomas More se fit décapiter comme martyre chrétien, même très cultivé, à cause de l’opposition à son roi Henry VIII qui se maria anticatholiquement six (!) fois. Aussi en tant que « serial killer » de ses conjointes, jusqu’au conséquent, horrible et escompté schisme anglican… Le modernisme a ses origines, très protestantes, aussi depuis […]