2019 avril

Il a fallu l’incendie de Notre Dame à Paris pour museler toutes les niaiseries sur le soi-disant « obscurantisme du Moyen Âge ». Tout le monde les a entendues particulièrement intenses à l’occasion du Congrès mondial sur la Famille, entouré à Vérone de l’outrage le plus insultant. La certification, à présent évidente et mondialisée, de l’ignorance auto-coupable du gnosticisme, ferme la bouche aux abrutis du modernisme même le plus idiot !

La cathédrale la plus visités au monde, une fois reconstruite, sera encore plus admirée, avec l’habituelle stupeur muette face à l’incommensurable superficialité contemporaine Le temps des constructions des cathédrales, celui surtout du bas Moyen-Âge, des dits « temps obscurs » a été célébré par l’art de la grandeur humaine, avec toutes ses diverses Muses expressives de la […]

Où commence-t-il le principe de la politique moderne ? De la laïcité ! Sans avoir bien correctement métabolisé le concept de politique laïque, les partis et les religions ne peuvent que se « fonder », dans notre ère post-sécularisée, sur le nihilisme laïciste et sur l’étatisme. C’est-à-dire sur le totalitarisme aujourd’hui le plus dévastateur

L’idée de laïcité a été inventée par le christianisme. Sa formulation, qui n’existait pas, est dans l’Évangile : décrite par Jésus Lui-même avec la fameuse distinction entre Dieu et César Malheureusement je n’ai pas pu assister personnellement au Congrès mondial de Vérone, le WCF (World Congress of Families), ni à la rencontre promue par la Bussola […]

La publication d’une photo d’un groupe souriant LGBT vient de provoquer un grand scandale, dans des médias de différents Pays, avec leurs mains serrés par Pape François. Lequel, à peine quelques jours après à Loreto, a encore réaffirmé, naturellement, la « valeur irremplaçable de la famille constituée de père, mère (et fils) »

J’avais écrit dans mon dernier post que ce Pape poursuit une ligne « intermittente, ambiguë et hétérodoxe ». Encore une fois il l’a confirmé aux fidèles réunis dans la Maison de Jésus à Loreto Certains de mes lecteurs ont reproché mon « péché d’attaquer trop souvent le Pape ». J’ai essayé dans mon post d’expliquer soigneusement que jamais l’Autorité […]

Après le grand boucan blasphème et incontinent, surtout de la gauche qui a essayé de suffoquer le Congrès mondial sur la Famille à Vérone, on comprend le génial slogan anticipé par le parti du Peuple de la Famille : « Vérone doit être défendue mais non soutenue », de son président Adinolfi. Gandolfini, la principale voix organisatrice, à conclusion du Congrès, a réaffirmé de voter à faveur de l’honteuse diaspore des catholiques dans le monde, même si seulement pour un centre-droit, il va de soi, plutôt laïciste

L’évidence a été le centre de l’intervention de Gandolfini à la conclusion du très politisé Congrès véronais : « Les partis ne peuvent pas s’approprier du Family day » : ils l’ avaient contrastés… Dans l’enfer sacrilège et fou de la kermesse, même médiatique, organisée par le nihilisme non seulement gauchiste et coupablement ignorant, le thème de la Famille […]