2019 février

À présent j’ai la certitude qu’actuellement même l’unité politique des chrétiens n’est pas possible. Pour des raisons, principalement, d’ignorance théologique relative à la culture ecclésiologique et à ses rapports avec la politique du monde. Le parti laïque d’inspiration catholique n’est pas et ne peut pas être l’Eglise !

Il y a une grave ignorance des cultures des trois institutions du chrétien : celle de l’Église, de sa propre communauté d’appartenance charismatique et celle de son parti politique d’action L’insignifiance des catholiques dans la politique européenne et dans ses différents Pays est bien connue. Surtout que, depuis un quart de siècle, la hiérarchie centrale du […]

Dans la Belgique moderniste et nihiliste, il y a un ex-archevêque de grande foi rigoureuse, le primat André Léonard en retraite, qui a constitué une discontinuité radicale dans la décadence monstrueuse de l’Eglise catholique belge. À présent, il a écrit un livre de mémoires : je suis allé à la présentation à Bruxelles pour lui rendre hommage, au moins avec mon déplacement

Le livre, à l’enseigne de celui qui a rendu fameux le « Curé de campagne » écrit par Bernanos, a été accueilli avec émotion par une salle comble malgré le caractère de la réunion, tenu discret exprès Il est depuis bien plus d’une quarantaine d’années qu’avec mon épouse je vis à Bruxelles réjoui par la vie de […]

Les prélats, aussi catholiques, sont réfractaires à prendre position contre l’avortement et la dénatalité artificielle des Pays dits développés, mais en proie à l’hédonisme clochard et à crédit. Cela dénonce aussi la collusion infâme de l’Église avec le gauchisme du nihilisme. De surcroît en décadence !

Même l’approbation de la loi à New York dépénalisant l’avortement jusqu’au neuvième mois (!) n’a pas vu l’Église tonner solennellement contre le crime publique de l’homme à l’encontre de Dieu L’idée radicalement irréligieuse et rebelle de l’homme dit moderne, mais en réalité éperdument moderniste et nihiliste dans le privilège accordé avant tout à son propre […]

L’adjectif « dogmatique » est insupportable pour les progressistes et les modernistes, au point qu’il a presque disparu. Pourtant, il y a beaucoup de concepts (philosophiques et théologiques) dont on ne peut absolument pas démontrer leurs thèses fondantes : ceux-ci sont donc des « dogmes ». Renoncer alors au mot pour un choix idéologique, fatalement « bonsaï » ?

Le but premier de l’existence est d’abord la connaissance. Les mots servent à en définir les réalités dont la vie est faite : les cultures sont composées de mots dont on ne peut pas se passer La tendance libérale, libériste et libertaire est générale dans la culture dite moderne : en  réalité celle-ci est fondamentalement moderniste, à […]

À partir de quelle bien drôle d’issue théologique dérive la tendance réfractaire d’innombrables prélats, même de l’Église catholique, à parler d’assassinat systématique à propos de l’avortement ? La préférence massifiée à l’herméneutique plutôt qu’à la sainte métaphysique, dans une phase historique de dénatalité hédoniste et à crédit, est la première cause aussi de la crise économique

L’aberration folle même de l’Église en pleine crise, peut-être la plus grave de son histoire, aussi bien en foi qu’en consensus. Et la honte pour Christ dans le primat pour la perdition du monde Stéphane Mercier, le jeune professeur de l’Université Catholique de Louvain, est devenu fameux, non seulement en Belgique, pour avoir affirmé à […]

Comment chercher à s’immuniser du très puissant poison télévisuel, même dans la nuit (tout au moins techniquement). Et quel interrogatif systématique il faut se poser face aux personnages, toujours présentés mythologiquement et proposés par la politique, la culture et l’actualité, aussi lorsqu’ils sont reçus bien intentionnellement

Lorsqu’on arrive à ne plus avoir « d’engagements » dans une vie de 24 heures indifférenciées… Depuis que ma fille Odile a repris la direction et la gestion de mon entreprise de services multilingues dans la communication marketing, ma vie a radicalement changé : je n’ai plus des engagements impératifs et constants de travail ! En ayant commencé […]