2018 septembre 07

Même après des défaites électorales consécutives, la gauche et les grands médias, non seulement européens, continuent leur guerre, comme des nouveaux prêtres sans Dieu, contre le « populisme » dans le monde tout de même gagnant. Qui va-t-il les arrêter si la culture dominant ne change pas ?

Disparus politiquement face aux évidences des dévastations de leurs conceptions sécularisées et réduits à presque néant par les consensus populaires, ils persistent à prêcher leurs visions de mort Même si très majoritaires électoralement, les véritables catholiques ne seront jamais d’accord avec le manque de vérité naturelle et révélée qui encore domine sur les cultures nihilistes […]