2017 décembre

Les catholiques, même les plus « rigoureux », sont obnubilés par le « vote utile » : mais utile à quoi ? Les discussions parfaitement inutiles et esclaves, tragiquement subordonnées au laïcisme. Et si on se référait plutôt à la DSÉ (Doctrine Sociale de l’Église) ?

La DSÉ constitue la synthèse de millénaires de l’ expérience humaine la plus sapiente, historique et sociale : chaque réflexion et action politique doit s’y référer impérativement. Pourquoi dans le dernier demi-siècle on est arrivé, pratiquement dans tous les Pays au moins européens, à des législations sociales totalement insensées, trans-humanistes et laïcistes ? Naturellement, je ne vais […]

Le modernisme pontifical de Pape François est incapable, par définition, d’éclairer le chemin de l’Église. Même l’astuce linguistique de Julian Carron, le président de la Fraternité Communion et Libération, arrive à soutenir le contraire !

Comme je viens de reprendre mon blog, après deux mois (pendant que je me suis emprisonné à écrire une petite nouvelle assez courte mais qui est devenue un véritable roman de plus de 45.000 mots), je risquais de ne pas m’apercevoir d’avoir déjà écrit le dernier de mes trois posts que je voulais publier ici, […]

La suppression des partis démochrétiens a été décidée car ils n’étaient pas ou plus chrétiens ! L’indispensable identité catholique, surtout de nos jours, indique qu’il faut reconverger sur le parti fidèle à la DSÉ.

Nous sommes tous victimes de la tragédie de « l’idéologie du mal mineur qui demeure tout de même mal », tout en le cachant, de surcroît ! Je viens de reprendre mon blog sur la situation très bouleversée de la politique en Europe dans l’univers catholique. Je l’avais interrompu il y a environs deux mois car ma petite nouvelle […]

La conduite de l’Église exige – tout d’abord, toujours et impérativement – le rétablissement des « principes non négociables ». Donc, s’agit-il de l’identité divine unitaire dans la Vérité ou des diversités mondaines du pluriel relativiste et fatalement en perdition ?

Faut-il célébrer aujourd’hui l’« embrassons-nous » intentionnel et pseudo-œcuménique voué au minime commun dénominateur humaniste des hommes, au plus, de bonne volonté ? Absolument pas : le christianisme a, en priorité, tout autre chose à faire. Dans une ère où on ne sait plus ce que catholicisme authentique veut dire, tout doit être fait, vraiment tout, pour […]