2017 août

“La plus grande différence entre les chrétiens – disait un protestant roumain à l’envoyé spécial Rodolfo Casadei – est donnée par ceux qui croient dans le Seigneur vivant et ceux qui croient de croire en Dieu”. Les persécutés chrétiens – rappelait notre journaliste – sont ceux qui « n’ôtent pas les apparents inconvénients intrinsèques au christianisme » !

Avant de retourner à Bruxelles – vacances terminées – et après avoir séjourné au « Centre du monde », à Pietrarubbia auprès le couvent des sœurs cloitrées Adoratrices de l’Eucharistie, ce fin août, j’ai participé à la manifestation à Rimini à soutien des persécutés chrétiens dans le monde. Au 20 de chaque mois, désormais depuis des années, […]

La nette attitude de saint Benoît, grand fondateur du mouvement monacal à établir la supériorité absolue de la civilisation occidentale, à la troisième tentative de son enveniment ! L‘analogie avec les actuels « dissidents » du virage hérétique de Communion et Libération.

Dans un de mes derniers posts, j’ai défini le groupe d’une centaine de personnes avec lesquels je viens d’aller en vacances aux Dolomites, à San Martino di Castrozza, comme « dissidents » de Communion et Libération. On m’a rapporté qu’il a une petite partie de ce groupe qui n’est pas d’accord avec cette appellation. En réalité, ce […]

L’antiétatisme sauveur de Chesterton venait surtout de son ami Belloc. Les vrais détenteurs du pouvoir étatiste, visible quoique « incompréhensible », des émetteurs de monnaie. La liberté est garantie seulement de la foi vivante et de la culture catholique.

On me reproche parfois d’insister trop sur l’étatisme comme cancer principal et le plus grave, dans mes analyses sur ce blog. En réfléchissant et en recherchant sur l’argument, j’ai découvert deux aspects de la chose qui ont même « empiré ma position ». Tout d’abord, j’ai dû prendre encore acte que souvent se produisent des injustices dans […]

Si père Giussani était encore parmi mous, il aurait jugé « indignes de respirer et de vivre les chrétiens sans identité, incapables de projets et sans intérêt pour la politique sauf lorsqu’ils sont appelés aux élections » ! Cette citation de lui est tirée du dernier livre de Gianfranco Amato, leader du Peuple de la Famille, le parti catholique fondé il y a un an.

Le livre en question vient d’être publié en Italie par Youcanprint avec le titre Un caldo semestre et la citation se trouve à la page 31. Il n’y allait pas par quatre chemins monseigneur Giussani  lorsqu’il menait (durant toute sa vie) son combat irréductible contre l’idéologie réductiviste et spiritualiste de l’Action catholique. Et contre l’abstraction […]

Gianfranco Amato, leader du parti Peuple de la Famille, en conférence intime e familiale aux Dolomites cet été : la politique redécouverte au-delà des clichés et à l’origine du Bien Commun d’un humain oublié et piétiné par la pensée unique outre que par le politically correct de la sécularisation sauvage.

Je n’ai pas pu assister au dernier des 700 rencontres (!) en trois ans  qu’aussi et surtout Amato www.lacrocequotidiano.it a tenu pratiquement en toutes les villes italiennes pour le parti rigoureusement catholique qu’on vient de fonder, le Peuple de la Famille. Mais j’ai écouté attentivement l’enregistrement de son speech après être arrivé en fatal retard […]

Pourquoi aussi Giovanni Passali, un des plus grands experts financiers de notre époque, n’ose pas faire de prévisions sur la reprise économique de notre monde en crise ? Il en constate la permanence et en soupçonne même une possible autre récession prochaine. L’incapacité des économistes d’analyser le chaos du monde.

Et pourtant c’est très simple : on ne pourra pas constater de véritable reprise économique qu’après plusieurs années avoir entamé, dans le monde surtout occidental, le combat contre la peste de la dénatalité. J’ai connu même personnellement Passali et ses (quatre) enfants, dans les vacances catholiques aux merveilleuses Dolomites, cet été 2017 à San Martino di […]

Micro-entrepreneurs créatifs et subordination fatalement syndicale comme antipodes existentiels et religieux : uniquement le libre marché peut vraiment mesurer la réelle utilité du travail personnel. La « mutation du génome chrétien » annoncée à des vacanciers par l’archevêque Negri.

Seules les entrepreneurs (autonomes ou créateurs d’entreprises) sont des travailleurs qui peuvent être assurément libres. Les autres, contractuellement subordonnés (c‘est-à-dire ouvriers et employés salariés) peuvent devenir libres dans la mesure où ils s’identifient dans la projectualité des entrepreneurs d’au moins qui les occupent. Si au travail on ôte sa dimension téléologique, à savoir sa finalisation […]