2016 décembre

À peine 121 milliards d’euros dépensés depuis un demi siècle par le gouvernement italien pour « ses » nombreux tremblements de terre. Mais aucun journaliste, sauf Gotti Tedeschi (l’ex-responsable des finances du Vatican) et quelques-uns d’autres, parle des 90 que chaque année les contribuables payent en taxes pour les seuls intérêts de la dette publique !

Une manœuvre économique du gouvernement est habituellement environ un tiers de ce qui coûte aux Italiens, chaque année, pour les intérêts de la dette publique. Sur laquelle le même gouvernement ajoute les cadeaux aux populations pour gagner, en l’achetant, l’actuel référendum démagogique, bancal e totalitaire. Ma attention, le même niveau antidémocratique, ou presque, se déroule […]