2016 août 14

À Norcia j’ai appris que la pénitence, pour une faute relative à un moine bénédictin, est la « suspension de son travail » et non une corvée pénible nullement réhabilitant. Toute activité doit intrinsèquement être une libre collaboration humaine avec la Création permanente et éternelle de Dieu.

Notre civilisation occidentale, désormais devenue presque mondiale et nihiliste, a réduit la sacro-sainte activité quotidienne à l’horrible et prioritaire refus trainant du travail. Les derniers soixante ans syndicaux et politiciens ont bien fini par transformer le travail, tout le travail des hommes, en pure nécessité exclusivement douloureuse. Jusqu’à bouleverser la conception vitale et culturelle – […]