2016 mai

Voici trois principales perversions du christianisme contre lesquelles monseigneur Giussani, le fondateur de Communion et Libération, a lutté toute sa vie : la supposée action de Dieu finalisée à sauver la vie personnelle des hommes indépendamment de leurs conscience et liberté ; le concret refus continu, ou réticent, de juger chrétiennement les phénomènes de la réalité ; et, enfin, la dérive conséquente du psychologisme vers le subjectivisme relativiste.

Toujours plus, on rencontre trois attitudes perverses par rapport à la catéchèse et au charisme giussaniens parmi également beaucoup de membres actuels dans Communion et Libération. Tout d’abord, la réitération souvent obsessionnelle et pseudo-mystique selon laquelle c’est Dieu qui réaliserait ponctuellement l’existence des hommes indépendamment ou presque de leurs choix libres et conscients ; puis l’insouciance […]

Burnout et bore-out, deux syndromes symétriques du travail que les psychologues dits modernes ont tendance, comme d’habitude, à attribuer d’une manière psychologiste, fatalement falsifiée, aux processus mentaux. Tandis qu’ils ne sont que des épiphénomènes fondamentalement spirituels et politico-économiques.

Au mois de février 2016, un curieux article sur le travail, dans l’hebdomadaire Le Vif-L’Express à Bruxelles, était centré sur le burnout et le bore-out. Le premier phénomène est classé généralement comme une sorte de maladie du trop stress par le travail : cela concernerait un bon 10% de travailleurs (en réalité ce pourcentage devrait être même plus que doublé). Le syndrome du bore-out, par contre, signifie […]

« La politique est un bien » : mais quelle politique ? La pensée unique dominante fait en sorte qu’on ne parle même pas de contenus politiques dont on doit expressément voter. Et les électeurs votent avec les pieds, en s’abstenant.

J’ai lu et relu le tract « La politique est un bien » publié au début de mai dans Traces (www.traces.fr) « en vue des prochaines élections administratives », par Communion et Libération. Ayant fondé et en dirigeant des entreprises de communications multilingues avec head office à Bruxelles (et des agences situées de Shanghai à Londres, Saint Paul, Paris, Milan, Madrid, etc. : www.eurologos.com), je revendique […]

Comment reconnaître à coup sûr l’étatisme réel parmi les déclarations d’« antiétatisme » ? Il n’est pas vraiment rare que les leaders politiques et culturels soient accusés du cancer le plus grave et mortel de notre ère. Comment essaient-ils de se defender ?

Giorgio Vittadini, après avoir été mis sur la sellette à plusieurs reprises en tant qu’étatiste non seulement culturel, autant que Communion et Libération comme mouvement ecclésial catholique dont il est un leader de premier plan, réagit avec un article publié le 28 avril dernier dans Il Sussidiario. Il s’y déclare antiétatiste en le motivant amplement ! Mais qu’en est-il de son étatisme […]

Comme dans le climat pour l’élection populaire à évêque de Milan de saint Ambroise, il y a 1.600 ans, la rencontre du 4 mai soir avec son excellence monseigneur Negri avait la saveur d’un premier plébiscite de la part d’une communauté de catholiques très orphelins de leur chef charismatique et fondateur de Communion e Libération.

Le thème de la conférence était, l’Amoris laetitia de pape François, mais il pouvait être tout autre argument. La dévotion de tout le Rosetum bondé, à Milan avec du monde débout partout, jusqu’à l’entrée sans vue sur le plateau (plus d’un millier de personnes, on disait, aussi sans trop d’envie de se comptabiliser), était telle que beaucoup d’orphelins toujours […]

La crise de Communion et Libération n’a pas commencé en 2014-15 mais au milieu de la décade précédente. Cette erreur de périodisation de la part des critiques montre un gros retard qui rend désormais pratiquement irréversible la trahison du charisme giussanien du mouvement.

Après avoir rencontré pape François le dernier 14 avril, monseigneur Carron, chef mondial de Communion et Libération, a déclaré dans sa lettre à tous les membres de CL qu’il est très « conforté » de la bénédiction pétrinienne reçue. Et ceci alors qu’il venait de terminer le virage historique – a-t-il précisé – « parcours que nous avons accompli dans les dernières années » à […]