2015 octobre

Le Logos, la parole de Dieu et se lois, ne sont pas en opposition avec la nature jusqu’à sa logique formelle. Depuis que les hommes ont commencé à abandonner la rationalité au nom du rationalisme autosuffisant, même le Seigneur omnipotent est devenu pour certains opium des peuples ou bien Il est conçu indifféremment mort.

En proie à leur fatal et intrinsèque individualisme narcissique, les hommes deviennent toujours plus fous, irrationnels et divisés. On fait semblant ou on a l’air de s’émerveiller en lisant, par exemple, les quotidiens mais, comme la sagesse populaire le dit depuis des millénaires, « tout est déjà écrit dans le ciel ». Fin août j’ai assisté au […]

Comment avoir la foi pour le Créateur vivant dans notre monde tout matériel, calculé et prévu ? Ceci par contre n’est nullement matérialiste en soi, ni calculable et surtout non prévisible ! Quaerere Dominem.

Tout ce qui nous entoure est présenté comme objectivement séparé et étranger de toute transcendance. L’existant, on nous dit cent fois par jour, nous appartient de A à Z car il serait créé directement par nous même, par moi personnellement et mon argent. Il suffit que moi je choisisse. Chaque spot publicitaire me le répète […]

D’où vient-il l’étatisme ? Bien entendu c’est l’État qui est étatiste en affirmant sa domination sur la Personne malgré la liberté individuelle et sociale. Mais qui lui donne ce pouvoir étatiste ? Nous les peuples subordonnés ! Le rôle des grands-parents.

Je viens de lire une interview à un syndicaliste italien publié dans un quotidien catholique où il se plaint de la décision du gouvernement de ne pas réduire, comme promis d’une manière par ailleurs écervelée, l’âge des pensions. Habituellement presque tout le monde voudrait être pensionné comme en Grèce, selon l’idéologie actuelle des syndicats et […]

Pourquoi les puissants et soi-disant mécréants sont-ils si superficiels, primitifs et – dit-on – peu intelligents ? La culture massifiée est tellement réductionniste et banalisante qu’elle confine totalitairement le dialogue aux antipodes de l’humanité.

Deux questions préliminaires. Pourquoi le pari à l’intelligence éternelle lancé par Pascal il y a presque trois siècles a été très souvent bypassé culturellement, pendant que les hommes dits modernes ont commencé à se consacrer à l’agnosticisme ? Pourquoi nos contemporains qui ont conquis tout de même la valeur sociale de la démocratie tolérante, fruit de […]

Les futurologues ne sont toujours pas d’accord : il sont éloignés entre eux autant qu’ils ont oublié que le protagoniste de la vie présente et future est toujours l’homme et non la pratique réduite et courante de l’économie, ou ses soi-disant théories sociales, voire cycliques, de ses crises…

La prévision du futur est peut-être l’activité la plus universelle et quotidienne des hommes : chaque être ne pense qu’à son propre avenir, à ses projets, à ses désirs qui par définition sont infinis. Et pourtant, s’il y a une discipline sur laquelle on se retrouve autant arbitrairement en désaccord qu’il y a un ou deux […]

Quelles sont-elles les responsabilités de la génération des grands-parents sur la crise anthropologique, culturelle et économique qui n’en finit pas de dévaster notre époque ? On n’échappe pas à l’appartenance à sa propre génération : même si à l’opposition, on est objectivement impliqués !

Pas beaucoup de critiques, mais on en rencontre toujours plus adressées aux deux générations qui, depuis les années 60 se sont rendues responsables du désastre – programmé par l’idéologie antichrétienne et laïciste, progressivement hégémonique depuis déjà des siècles  – qui est en train de bloquer le monde occidental (et non seulement) sur le plan économique. […]

Le minimalisme rationaliste de notre époque prétend de maîtriser toute la réalité, mais il se trompe ponctuellement : la vie réelle est toujours bien plus globale et mystérieuse de la petite réduction dont l’idéologie actuellement dominante, dite nihiliste et de la pensée unique, s’arroge la représentation.

Tout est en train de changer, même et souvent dans l’erreur le plus évident : les États-Unis abandonnent progressivement, en catimini, la Méditerranée et se limitent à la protection du Pacifique ; les Russes en profitent pour s’emparer du port d’Odessa et pour s’allier militairement à la Syrie de l’inévitable dictateur Assad ; la Chine toujours totalitaire, dirigiste […]