Abandonner l’horrible minimalisme, pseudo-hédoniste et clochardisé, pour chercher le Salut éternel qui commence ici et tout de suite ? C’est déjà arrivé dans l’ordinaire histoire de quatre générations de ma modeste famille émigrée sur plusieurs continents. J’y ai écrit un roman : le voici.

Le défi est de parler du tabou de la transcendance. Elle anime l’existence par le biais du travail collaboratif avec le Créateur tout en étant reconnaissant au moins de la simple créaturalité. La mode, même en littérature, est au relativisme et au modernisme qui a généralement sacrifié la modernité à la superficialité de la sécularisation […]

Même aprèsdes défaites électorales consécutives, la gauche et les grands médias, non seulement européens, continuent leur guerre, comme des nouveaux prêtres sans Dieu, contre le « populisme » dans le monde tout de même gagnant. Qui va-t-il les arrêter si la culture dominant ne change pas ?

Disparus politiquement face aux évidences des dévastations de leurs conceptions sécularisées et réduits à presque néant par les consensus populaires, ils persistent à prêcher leurs visions de mort Même si très majoritaires électoralement, les véritables catholiques ne seront jamais d’accord avec le manque de vérité naturelle et révélée qui encore domine sur les cultures nihilistes […]

Pourquoi la plupart des actuels choix politiques, sociaux et religieux – même dans les paroisses européennes – sont pratiquement tous dictés, directement ou indirectement, par la théologie de Karl Rahner, mort en 1984 et connu par peu nombreux prélats et par des rares chargés aux travaux ?

La risposta è contenuta nel semplice fatto che il gesuita tedesco ha cercato sempre di conformare la sua visione “trascendente” a quella già direttamente e bassamente del mondo e non del Vangelo La sua idea di base è che così nonci sarebbe più separazione tra la visione religiosa evangelica e quella del mondo come la […]

Pourquoi la plus prestigieuse maison d’édition française, La Pléiade de Gallimard, arrive à plus de 14 relectures de ses textes avant leur publication ? Je l’ai compris, encore davantage, en exécutant la toilette finale, connue comme « cosmétique » à mon dernier roman que j’ai aussi traduit en italien…

Orthographiques, syntaxiques, terminologiques, de répétitions, avec paralogismes et diverses obtusités : voici ce que j’ai trouvé de petites erreurs presqu’invisibles et plutôt inextirpables… Ces fautes sont très utiles, providentiellement, au moins pour conserver un peu d’humilité salutaire à son propre esprit. J’en ai fait, encore, une chasse dite « sans pitié » : qui pourrait-il affirmer de l’avoir vraiment achevée ? […]

Après cinq ans, une nouvelle interview de la part de « Glocal », l’organe du Groupe Eurologos, à son fondateur et auteur de ce Blog qui a laissé – à 74 ans ¬– le volant de son entreprise au niveau même international à sa fille Odile. Le temps est gentilhomme et sert à valider la vérité des idées exprimées.

Notre ère est très accélérée : votre interview, monsieur Troiano,  que nous avions publiée et que vous aviez également reprise sur ce Blog, vaut la peine d’encore être entendue. Aussi pour vérifier vos convictions qui étaient très nettes. Et radicales, aussi bien sur le plan professionnelle que sur le politique et, surtout, sur le globalement culturel. […]

Blog Francamente2.com de Franco Troiano. Vie privée.

Cher utilisateur, Le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles est entré en vigueur le 25 mai 2018. Moi je dispose de vos données personnelles à la suite d’une rencontre dans laquelle vous m’avez fourni votre adresse e-mail  afin de recevoir les posts de mon Blog. Ces données sont utilisées dans le cadre […]

La preuve d’un certain analphabétisme des catholiques soi-disant « purs » qui encore sont partisans de la diaspora des voix chrétiens à la faveur des tous les partis irréversiblement laïcistes et nihilistes ? Le 3 février l’ont fournie eux-mêmes à Milan : aussi bien sur le plan religieux que politique !

Une réunion dite catholique, indiquant pour quel parti voter, s’est déroulée pendant que l’ignoré (dans les faits !) responsable de la DSÉ, l’archevêque Crepaldi, disait quoi faire et ne pas faire ! Parlons du péché le plus capital engendré par cette fâcheuse et hérésiarque démarche par rapport à l’Autorité chrétienne: établir et réaliser une réunion officielle et publique […]

La trahison masochiste de la diaspora catholique, d’autant plus devenue totalitaire, vis-à-vis de son parti identitaire et de plus en plus indispensable.

L’impossible influence culturelle et politique d’un comité structurellement impuissant vient de confirmer, contre l’évidence historique d’un laïcisme envahissant et gagnant, sa dispersion fatale. Pour qui votent-ils les catholiques ? Le manque ou l’insuffisance d’identité culturelle et politique des catholiques en Europe a produit la diaspora électorale de leur voix depuis qu’ils ont décidé de supprimer leurs […]

Les catholiques, même les plus « rigoureux », sont obnubilés par le « vote utile » : mais utile à quoi ? Les discussions parfaitement inutiles et esclaves, tragiquement subordonnées au laïcisme. Et si on se référait plutôt à la DSÉ (Doctrine Sociale de l’Église) ?

La DSÉ constitue la synthèse de millénaires de l’ expérience humaine la plus sapiente, historique et sociale : chaque réflexion et action politique doit s’y référer impérativement. Pourquoi dans le dernier demi-siècle on est arrivé, pratiquement dans tous les Pays au moins européens, à des législations sociales totalement insensées, trans-humanistes et laïcistes ? Naturellement, je ne vais […]

Le modernisme pontifical de Pape François est incapable, par définition, d’éclairer le chemin de l’Église. Même l’astuce linguistique de Julian Carron, le président de la Fraternité Communion et Libération, arrive à soutenir le contraire !

Comme je viens de reprendre mon blog, après deux mois (pendant que je me suis emprisonné à écrire une petite nouvelle assez courte mais qui est devenue un véritable roman de plus de 45.000 mots), je risquais de ne pas m’apercevoir d’avoir déjà écrit le dernier de mes trois posts que je voulais publier ici, […]